La Ruralité quel avenir ?

Le LEGTPA François Rabelais à Saint Chély d’Apcher a récemment accueilli René Souchon, auteur du livre « Ruralité Quel avenir ? ».

Il était invité par l’enseignant en Biologie Ecologie pour présenter son dernier ouvrage aux élèves et étudiants des filières « agricole et environnement », à noter le Bac technologique STAV (Sciences et Technologie de l’Agronomie et du vivant), les BTSA ACSE (Analyse et conduite de Systèmes d’Exploitations) et les BTSA GPN (Gestion et Protection de la Nature).

L’organisation de cette matinée fût prise en charge par les étudiants de la formation BTSA GPN .

Les objectifs de cette intervention étaient multiples :
Pour les apprenants, il s’agissait de bénéficier de l’expérience de M Souchon dans le domaine des territoires ruraux à travers ses témoignages et ses propositions de développement,
Pour les enseignants, l’occasion d’aborder des notions importantes du programme de façon plus vivante et de faire travailler les apprenants sur celles-ci.

En effet, René Souchon a une expérience exceptionnelle du milieu rural grâce à ses activités professionnelles, ayant été inspecteur général de l’agriculture, conseiller général du Cantal, maire d’Aurillac, député du Cantal, président du Conseil Régional d’Auvergne, secrétaire d’état et ministre délégué chargé de l’agriculture et de la forêt.
C’est dire s’il en connaît un rayon.
Dans son livre, il prône l’innovation, la refonte de l’approche du développement rural en tenant compte des territoires ayant réussi le leur.

« il faut, dans l’espace rural aussi changer de vision du futur, revoir la méthode, refouler l’approche du développement et surtout, accompagner la révolution numérique, ne pas se laisser endormir par les discours, ni tout attendre de l’état » souligne René Souchon.

Suite à son exposé, un débat s’est instauré entre l’auteur et les lycéens et étudiants qui avaient de nombreuses questions portant surtout sur l’aménagement du territoire, la richesse des territoires ruraux, l’environnement.
Des questions souvent pertinentes qui démontraient bien leur vif intérêt sur leur devenir dans le monde qu’ils ont choisi.

La rencontre s’est achevée sur une note d’espoir et de confiance en l’avenir.

X