La 1ère Convention tripartite d’Occitanie signée entre DRAAF, Région et l’établissement

L’OCCITANIE a fait le choix, sur la base du constat incontestable que l’agriculture et l’agroalimentaire sont les 1ers moteurs de l’économie régionale (+ de 160 000 emplois) de faire de l’enseignement agricole une priorité : « un levier de transformation de l’agriculture et des territoires ruraux ».

La DRAAF et la Région ont donc engagé une démarche très active en 2017, avec notamment l’organisation des 1ères Assises de l’enseignement agricole qui se sont tenues à Toulouse en début d’année 2017 et la définition d’un cadre stratégique pour la période 2017-2021, comprenant entre autres la conclusion d’un Protocole d’accord Région – DRAAF signé le 09/03/2017

Définissant les priorités régionales et les méthodes de pilotage concertées, ce protocole avait vocation à être décliné en conventions tripartites, avec chacun des EPLEFPA de la Région.

La Draaf et la Région ont donc identifié 3 établissements (Lozère, Tarn et Auch,) pour expérimenter le dispositif (contenu de la convention, méthode d’élaboration, modalités d’évaluation…) sur l’année 2018 avant qu’il ne soit généralisé aux 19 autres établissements de l’Occitanie en 2019.

La convention comportera au final trois grandes parties :

  • l’une commune à tous les EPLEFPA pour fixer les modalités d’exercice des compétences respectives en matière de gestion immobilière et financière, de gestion des services assurés par des personnels de la Région (hébergement, restauration, accueil…), de gestion des personnels (Agents régionaux des lycées – ARL) ;
  • L’autre également commune à tous les EPLEFPA pour fixer les engagements de la Région et de la DRAAF en matière de politique éducative: orientation, décrochage scolaire, carte des formations, usage du numérique éducatif…
  • Et surtout une partie pour fixer les priorités stratégiques, spécifiques à chaque établissement, qui sera un véritable contrat d’objectifs pour les 4 années à venir (échéance 2021).

La 1ère convention, qui a été signée à Saint Chely d’Apcher, siège de l’EPLEFPA de la Lozère le 31 mai, permet à l’établissement, sur la base d’un diagnostic partagé, de valider la cohérence des axes de son projet stratégique avec les priorités régionales, de reconnaître, affirmer ses pôles de compétences et définir leurs besoins d’accompagnement mais aussi de fixer des objectifs communs pour conforter les effectifs d’apprenants.

Outre sa dimension de pilotage stratégique, la convention est une reconnaissance des spécificités de l’EPLEFPA, notamment la contribution de tous les centres constitutifs à l’exercice des missions de l’enseignement agricole.

 

Pj : photos visa de la convention par Pascal AUGIER, Carole DELGA et O.LORETTE

X